PRESENTATION DE LA COMMUNE DE COBLY

La Commune de Cobly s’étend sur une superficie de 660 km2. Elle est située dans la zone Nord-Ouest du département de l’Atakora. Limitée au Nord par la Commune de Matéri, au Sud par la Commune de Boukombé, à l’Est par la Commune de Tanguiéta et à l’Ouest par la République du Togo. La Commune de Cobly est l’une des rares du département à partager ses frontières avec un pays voisin. La Commune de Cobly a un relief caractérisé par des chainons montagneux qui partent de Cobly vers Manta, Korontière et Kountori. Son climat est de type soudanien avec une saison des pluies d’avril à septembre et une saison sèche. La période d’harmattan dure de novembre à février et est marquée essentiellement par une forte chaleur. La végétation que l’on retrouve est la savane arborée où le néré, le karité règnent en maîtres à côté des épineux.

La population de la Commune de Cobly est composée de six principaux peuples à savoir les Berbèribè, les Kountenba, les Gangamba, les Gourmantché, les Tchokossi, les Berba. L’animisme est la religion la plus pratiquée par les différentes ethnies qui y vivent. Elle a été créée en mai 1978. Source site du centenaire de Kaba.

MOT DU PDG DE L’HOTEL NAMOUTCHAGA

Séraphin MOUTOUAMA, PDG.L’intérêt de ce projet est d’autant plus avéré qu’il se situe à Cobly, une ville qui est entre deux communes (les communes de Boucoumbé et Tanguiéta) à la fois des carrefours commerciaux et touristiques. En effet, la commune de Cobly fait partir des communes touristiques du département. Avec des sites importants non encore connus comme : la chaîne des montagnes et ses beaux paysages qui sont de véritables merveilles de la nature qui attirent votre attention pendant le voyage. En outre, il y a une la faune aviaire qui compte beaucoup d’oiseaux.
Par ce projet, j’entends ainsi apporter une modeste contribution au développement touristique de Cobly et de l’Atacora-Donga en général.

L’idée de construire un complexe hôtelier à Cobly est née il y a plusieurs années. C’est à partir du constat qu’il existe une piste touristique très riche entre Tanguiéta et Boucounbé et que Cobly en est le trait d’union.

Mais au-delà de ce constat, la nécessité de doter la commune de Cobly d’un hôtel de haut standing, s’avérait aussi comme un objectif impérieux pour moi.